Blogia
EUROKRISIS

Marruecos avanzadilla del Islam en Europa!!!

16.07.2008

100 imams marocains malékites (islamistes) vont être dépêchés par le Maroc en France pour le Ramadan 2008.

header_fr.jpg 
  
  Le Maroc a décidé, à la demande du roi Mohammed VI, d’envoyer 176 imams dans toute l’Europe en septembre au moment du Ramadan. Ces 167 hommes et 9 femmes ont officiellement pour mission de :                                           

"répondre aux besoins de la communauté marocaine résidant à l’étranger dans sa vie religieuse, la prémunir contre tout discours de nature extrémiste ou déviant et la mettre à l’abri de tout fanatisme ou extrémisme. Ils doivent aussi la rattacher à ses racines marocaines et son rite malikite et enraciner en elle les valeurs de la citoyenneté" indique un communiqué publié mercredi par le ministère des Habous (ministère des cultes) et des Affaires islamiques .

100 iront en France, 31 en Belgique, 10 en Italie et en Allemagne et 7 en Espagne et en Hollande.

 

                                                            

   Le Monde en collaboration avec l’AFP, rapporte la nouvelle en précisant sans rire que c’est « afin de prémunir ses ressortissants contre les discours extrémistes. ». Le titre est du même bois  « Le Maroc envoie 176 prédicateurs en Europe pour lutter contre l’extrémisme »   (SIC)

                                                                          

  Lorsqu’on a lu les traités fondateurs du rite malékite on est en droit de s’insurger.

    Premièrement, le ministère des Habous et des Affaires islamiques marocain, gardien de l’orthodoxie sunnite de rite malékite, préconise de lire les livres de son fondateur l’imâm Malik Ibn Anas (710-795), dont l’incontournable Al-Muwatta’  ainsi que les enseignements de Zayd al-Qayrawani (922 - 996) dit « Le petit Malik » auteur de la fameuse Al Risâla.

Ces ouvrages enseignent :

- Le jihâd offensif (cf  Zayd al-Qayrawani , La Risâla, chapitre 30)

- L’exécution des apostats (cf , Malik Ibn Anas Al-Muwatta’ point 1444 )

-L’exécution des chanoines faisant de l’apostolat (cf , Al-Muwatta’,point 982)

- La légalité de l’esclavage (cf , Al-Muwatta’ , livre 21)

- L’inclusion des femmes dans la composition du butin de guerre, alors licitement violées  (cf , Al-Muwatta’, point 1265 )

                                                                  

    Considéré comme « L’Islam du juste milieu », le malékisme, pratiqué intégralement, est aussi dangereux que le Wahhabisme saoudien.  Concernant le jîhâd voici le scan du chapitre 30, page 85, issu de l’exemplaire de La Risâla  se trouvant à l’ Institut du Monde Arabe édité par l’Office des Publications Universitaires, Alger (code bibliothèque 244.221 IBN A). Si les "infidèles" refusent l’ "invitation" (le fameux appel) à embrasser l’islam, ou le statut de dhimmi, ils doivent être combattus par les armes  :

79e369cef8c687b0b8652fdaff7666a7.jpg

   Le Ministère des affaires religieuses Marocain rend compte sur son site Internet que  « Elle (la Risâla) est programmée dans les établissements de l’enseignement traditionnel et elle est hautement considérée par les oulémas. »[1]

    Et l’institution de poursuivre  « Il est (Abî Zayd al Qayrawânî)  l’une des grandes références de l’école malékite d’Occident. Il a été surnommé « le petit Malek », dit-on, du fait qu’il tenait la doctrine du fondateur du rite malékite, Malek Ibn Anass, par voie de tradition orale, rapportée selon trois transmetteurs seulement, ce qui conférait à son enseignement une valeur d’authenticité remarquable. Il a composé une trentaine d’ouvrages, qualifiés par Cadi ‘Iyyad de bénéfiques, bien écrits et d’une grande richesse au niveau du contenu. Il est décédé en 368 de l’hégire. »

Le chapitre 37 de Al-Risâla, dans la section des « cas d’homicide et autres jugements » contient 38 points législatifs. Les points 19 et 30 sont particulièrement sujets à controverse :

 

                        

37.19 Crimes contre l’islam :

« Les hérétiques (Zindiq) doivent être mis à mort et leur repentance est à rejeter. Un hérétique est quelqu’un qui dissimule sa mécréance en prétendant embrasser l’islam.[…] Un apostat doit aussi être tué sauf s’il se repent. Il lui est permis trois jours de grâce, si il refuse à utiliser la chance du repentir, l’exécution doit avoir lieu. La même chose s’applique aux femmes apostates.[…] Insulter le Messager de Dieu, il doit être exécuté même si sur ces entrefaites il accepte l’islam »[2]

 

37.30 Homosexualité :

« Si un homme commet l’acte de sodomie avec un mâle adulte consentant, les deux doivent être condamnés à mort, musulmans ou non. »

Que fait Act-up? Aller entartrer des prêtres catholiques est il est vrai moins risqué que de se prendre aux imams... 

   En autorisant cette importations d’imams enseignant la haine de l’autre, le jihâd, le meurtre des musulmans se convertissant au christiannisme ou à toute autre croyance, la République française démontre son incapacité totale à garantir la protection de ses citoyens contre une invasion étrangère, massive et organisée, encadrée depuis le Maroc et l’Algérie (qui envoie également ses imams psychopates en mission commandée).

   Face à une telle folie, les français désinformés par les médias du Système leur expliquant que ces visiteurs particuliers viennent "lutter contre l’extrémisme", semblent être totalement lobotomisés et incapables de réagir.

 Ce site Internet étant lu par des politiques et des journalistes, j’espère qu’une voix courageuse dénoncera ce scandale d’Etat.

Joachim Véliocas, Observatoire de l’islamisation, juillet 2008.

Auteur de « L’islamisation de la France » (Editions Godefroy de Bouillon, 2007)

¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres.
¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres

0 comentarios

¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres